Les runes, les wiccas sont un art divinatoire. Tout comme les pièces chinoise ou les baguette Yi King, les oracles et tarots, les pendule divinatoire…

Dans la sorcellerie moderne, les runes font partie des arts divinatoires (avec le tarot, et les oracles par exemple). Elles servent à vous aiguiller dans la vie, à réfléchir sur vous, sur une situation et peut-être même vous mener sur des chemins de réflexion que vous n’auriez  jamais pensé emprunter un jour.

Les runes et l’alphabet Futhark

Les runes correspondent à 24 lettres d’un vieil alphabet germanique qu’on nomme alphabet runique ou Futhark (acronyme composé des 5 premières lettres de l’alphabet en question : Fehu, Urue, THurisaz, Ansuz, Raidho et Kenaz). Ces lettres étaient considérées comme porteuses de magie et de protection. C’est pour cette raison que certains guerriers (les Vikings par exemple) les gravaient sur leurs armes…

Un art divinatoire

Les runes servent de support à une pratique divinatoire. Gravées sur des petites pierres, chacune porte une signification, un message particulier. Grâce à un tirage dont la forme peut varier, les runes permettent de connaître l’avenir et d’apporter de vous apporter des conseils.

On les trouve en bois de buis ou bois sacré, en pierres, en quartz en cristal de roche…

La lithomancie,

On la nomme ainsi, c’est une méthode très primitive, mais qui est particulièrement associée aux sorcières ; probablement parce que les pierres étaient plus pratiques à utiliser dans le lointain passé. Mais la pratique des sortilèges, c’est-à-dire jeter ou tirer le sort, pour prédire l’avenir, à donner en français les mots sorcier (sorcier mâle) et sorcière (sorcière femelle).

La wicca sont  huit runes de divination.

La divination par l’utilisation des pierres runiques est un autre moyen de prédire l’avenir et qui, par le passé, n’a reçu que peu d’attention de la part des auteurs traitant de l’occulte.

7 résultats affichés